top of page

Exploration de l'arrière-Pays basque: Une escapade épicurienne

Dernière mise à jour : il y a 23 heures





Laissez-moi vous emporter dans un récit qui éveillera vos sens et fera vibrer votre âme d’aventurier. Mon épouse et moi avons récemment entrepris une excursion d’une journée qui restera gravée dans nos mémoires comme une symphonie de saveurs, de couleurs et de rencontres authentiques. Notre périple a débuté à Biarritz, cette perle de l’Atlantique, où le doux parfum de l’océan se mêle aux effluves gourmands des boulangeries locales.


Nous avons pris la route en direction de Sare, un village niché dans les replis verdoyants des Pyrénées. C’est là que nous avons découvert une boisson pétillante qui a titillé notre palais : l’Euskola. Imaginez le goût rafraîchissant du coca-cola, mais avec une touche basque qui transforme chaque gorgée en une célébration des traditions locales. Et comme si cette découverte n’était pas assez exquise, nous avons également eu le plaisir de savourer un gâteau basque, une pâtisserie à la crème ou à la cerise qui incarne la douceur de vivre de cette belle région.






Notre voyage nous a ensuite menés à Ainhoa, un arrêt imprévu qui s’est avéré être une révélation culinaire. Au Ithurria Cote Bistrot, nous avons savouré un déjeuner (lunch) qui a fait danser nos papilles. Chaque plat était une ode à la simplicité et à la richesse des produits du terroir.





Également classé parmi les plus beaux villages de France, Ainhoa se découvre à pied. De chaque côté de la rue principale, une enfilade de maisons basque à colombages rouges et blanches typiques de la région du Labourd. Nous avons pris le temps de déambuler en levant les yeux au ciel pour admirer ces belles bâtisses dont la plupart datent du XVIIe siècle. Le village a été pensé comme un lieu de ravitaillement pour les pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle avec une rue principale et des échoppes au rez-de-chaussée.



Ainhoa
Ainhoa

En quittant Ainhoa, nous avons décidé sur un coup de tête de faire un détour par le village d’Ahetze. Niché dans un écrin de verdure, ce petit joyau du Pays Basque nous a accueillis avec la promesse d’une pause paisible loin de l’effervescence touristique. Nous avons été charmés par l’église Saint-Martin, dont le clocher se dresse fièrement au-dessus des maisons traditionnelles. En nous baladant, nous avons croisé des artisans locaux qui partageaient avec fierté leur savoir-faire, notamment un ébéniste qui sculptait des makilas, ces bâtons de marche basques qui sont bien plus que de simples accessoires : ce sont de véritables œuvres d’art. Cet arrêt imprévu a ajouté une touche d’authenticité à notre périple, et nous a rappelé que les plus belles découvertes sont souvent celles que l’on ne planifie pas.




La suite de notre aventure nous a conduits à Espelette, célèbre pour son piment qui porte le même nom. Nous avons flâné dans les ruelles de ce charmant village, où chaque maison semble raconter une histoire. Chez Patchamama, les épices du monde, nous avons été éblouis par la diversité des arômes qui s’offraient à nous. Nous en avons profité pour regarnir notre garde-manger en épices typique de la région.  Et chez Ezpeletako Izarra, nous avons rencontré des artisans passionnés qui cultivent le piment d’Espelette avec un amour et un respect inégalés pour leur terre.



Piments d'Espelette
Champs de piments à Espelette

Après avoir quitté Espelette, nous avons pris la route à travers les champs de piments, un océan rouge et vert qui s’étendait à perte de vue. La beauté des cultures en terrasses, baignées par le soleil de l’après-midi, était à couper le souffle. Nous avons ouvert les fenêtres pour laisser entrer l’air frais des Pyrénées, qui portait avec lui le parfum épicé des piments.


Porcs Pie noir ou basques

Notre voyage nous a ensuite menés aux Aldudes, une vallée où la nature est reine et où les traditions basques sont préservées avec fierté. C’est ici que nous avons rencontré les artisans de chez Pierre Oteiza, un homme dont la passion pour son héritage est aussi profonde que les racines des chênes centenaires qui peuplent ses terres. Pierre Oteiza a réintroduit le porc pie noir du Pays basque ou simplement le porc basque, une espèce autrefois au bord de l’extinction, et le personnel sur place nous a raconté avec enthousiasme comment cet homme a redonné vie à cette tradition.



Pierre Oteiza dans les Altudes
Boutique de Pierre Oteiza

Nous avons dégusté le jambon Kintoa DOP, un trésor de saveurs fumées et salées, et le saucisson Jésus, authentique et riche en goût. Quelle expérience culinaire incroyable! Gilles, le sympathique proprio de notre fromagerie locale, La Fromagerie Atwater, est celui qui nous avait pisté vers ce trésor basque. (Notre premier réflexe de retour au Canada, fut un arrêt à notre fromagerie pour faire le plein de Kintoa et de Jésus de chez Pierre Oteiza!)



Petit train de Saint-Jean-Pied-de-Port
Saint-Jean-Pied-de-Port

En fin d’après-midi, nous avons atteint Saint-Jean-Pied-de-Port, un village qui semble avoir été sculpté dans la pierre par le temps lui-même. Les rues pavées serpentent entre d’anciennes bâtisses, et les montagnes environnantes offrent un panorama spectaculaire. Nous avons flâné, main dans la main, admirant les fortifications qui témoignent d’un passé riche en histoires.


Alors que le soleil commençait sa descente vers l’horizon, nous avons repris la route vers Biarritz. Le ciel se teintait de nuances orangées et pourpres, un spectacle grandiose qui semblait célébrer la fin de notre journée. Les paysages défilaient, chaque courbe révélant une nouvelle merveille, chaque colline nous rappelant la majesté de cette terre.


Nous avons fait le chemin du retour le cœur léger et l’esprit rempli de souvenirs inoubliables. Cette journée dans l’arrière-pays basque français n’était pas seulement une escapade, c’était un voyage à travers l’histoire, la culture et les saveurs d’une région qui a tant à offrir.



Coucher de soleil sur la côte atlantique basque
Coucher du soleil à Biarritz

Alors que nous rentrions à Bidart, les derniers rayons du soleil embrassaient l’horizon, transformant le ciel en une toile vivante, un tableau où chaque nuance de couleur semblait raconter une partie de notre aventure. Cette journée était plus qu’une simple échappée ; c’était un voyage au cœur de nos âmes, une quête de beauté et d’authenticité qui nous a rappelé pourquoi nous aimons tant le Pays Basque.


Nous avons partagé des moments qui resteront gravés dans notre mémoire, des instants suspendus où le temps semblait s’arrêter pour nous laisser apprécier la splendeur de la nature et la chaleur des rencontres humaines. Nous avons goûté à la richesse d’une culture fière et accueillante, et nous avons été témoins de traditions qui se perpétuent avec passion et dévouement.


En rentrant à notre hôtel sur la côte, nous savions que ces souvenirs deviendraient des histoires à raconter, des expériences à partager avec vous, nos amis, dans l’espoir de vous inspirer à entreprendre votre propre voyage. Avec TOURIS, nous vous invitons à découvrir ces lieux magiques, à créer vos propres récits, et à vivre le tourisme expérientiel dans toute sa splendeur.


Le Pays Basque n’est pas seulement une destination ; c’est une invitation a vivre des expériences , un appel à explorer et à s’émerveiller. Nous espérons que notre récit vous aura donné un aperçu de ce que vous pouvez vivre et ressentir dans cette région extraordinaire.


À bientôt pour de nouvelles aventures, 

FoodieNomad pour l’équipe de TOURIS


Des expériences inoubliables vous attendent.



© 2017-2024 TOURIS. Tous droits réservés. #foodienomad.

TOURIS, le logo en forme de T et FoodieNomad sont des marques de commerces enregistrées de TOURIS.

Aucune violation des droits d'auteur n'est intentionnelle, les images appartiennent à leurs propriétaires légitimes.

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Rated 5 out of 5 stars.

Tellement une magnifique région!

Like

Suivez nos aventures gourmandes

Manque de temps?
Pas d'inspiration?

Transformez vos rêves de voyage en réalité avec notre service de planification d’Itinéraire, Voyage ZéroTracas℠.

bottom of page